Galoper la Terre
Galoper la Terre, de façon cavalière… oser de sueur et d’eau fraîche, franchir ses horizons, s’émerveiller de ce qui se trouve derrière. La face cachée de deux vies qui se racontent. Les vôtres, les nôtres : pour le vif désir de durer.

A la carte

Accueil
Nous sommes...
Itinéraires
Livre d'or
Archives
Regards et photos
Liens et suggestions

Rubriques


Autres pistes

Ébéniste artisan: mon frère!


Mamma!

A ma très chère maman, qui est venue partager une journée formidable ici sous le soleil et la beauté campagnarde... merci pour ton partage, tes idées, ta passion pour les équins aussi folle que la mienne. Je suis si privilégiée d'avoir pu grandir dans tes jours et ton amour dévorant de la vie. Tu es merveilleuse et je t'aime!!

 



Publié à 03:26, le lundi 12 mai 2014, Gatineau
Mots clefs :
Lien

Tradition: soleil

Depuis un peu plus de quatre ans maintenant, chaque année, mère-fille prenons le temps de faire un voyage ensemble. Cette année, ce sera la découverte de la richesse du Mexique, la finesse de sa cuisine, l'émeraude de ses mers et la tranquilité de ses hôtels. Travailler dans un Fairmont comporte des avantages indéniables, ainsi, ce superbe hôtel devient accessible pour une pleine semaine de détente et de découverte : https://www.youtube.com/watch?v=mSeFZbI3Ebw.

 

 

Plus jeune, j'avais tendance à discréditer le confort et courrais vers l'aventure - qui est encore très plaisante, mais une place spéciale se creuse tranquillement pour prendre le temps. D'admirer ce que mains d'hommes peuvent construire, idéalement en harmonie avec la nature. Pour la troisième fois, j'aurai la chance de revivre la Riviera Maya. Chaque voyage est différent. C'est le coeur léger que je préparerai ma valise aujourd'hui, pour aller savourer les rayons du soleil à partir de demain matin! 

 

 

Buenos dias!



Publié à 16:00, le mardi 1 avril 2014, Playa del Carmen
Mots clefs :
Lien

Quitter Sonoma pour Tiburon

C'est fou comme une journée peut passer à la vitesse de l'éclair ou être savourée, durer et valoir 24 hres bien entières qui nous rapporteront un tas de souvenirs. Cela fait un si grand bien de pouvoir ralentir le rythme de la vie, respirer. Se demander ce que nous aimerions faire, ce qui nous plairait. Et le vivre avec plaisir. Ce matin, à 8h05, je me balladais dans l'hôtel quasi presqu'à moi seule - je parcourais les couloirs de style mission en... robe de chambre avec mes gougounes. Direction: les piscines chauffées extérieures du spa. Et j'ai été servie. Ils ont ce que l'on appelle un bain Watsu, où l'on se laisse flotter sous la musique zen, les arbres et fleurs. Voir le jour s'installer, dans la bruine de condensation des piscines, frissonner juste avant d'entrer les pieds dans cette eau merveilleuse était un moment privilégié. Voici MA piscine :))

 

 

De retour tout près de la civilisation, nous conviendrons que nos deux coups de coeur seront pour Sonoma et sa vallée, et ensuite le village de mer Tiburon tout près de San Francisco. Encore hier, un souper sublime, chez ''Olive & Vine''. Exactement le type de restaurant que nous recherchions, posé, stylé, caché derrière un petit pont, à l'écart du tourisme de masse où les locaux se glissent le mot pour aller déguster leur table de produits locaux et étudiés. Établi dans une ancienne pièce industrielle, le décor est superbe, les serveurs s'amusent, le patron vous décrit avec passion le vin que vous découvrirez ce soir, le bonheur: 

 

 

Je dois avouer avoir manqué un petit bout de route aujourd'hui, tant de fleurs, de parfums, d'arbres et de vallées deviennent épuisants! C'est aussi mon histoire de piscine ce matin, où j'ai pu totalement relaxer, pendant plus de deux heures en flottaison, les cheveux détendus, les bras complètement abandonnés. Ils ont même débuté la petite musique au moment où j'arrivais et j'ai tellement apprécié l'attention. Les douches ensuite étaient immenses, luxueuses, les produits raffinés, mes cheveux sentent l'abricot, le corps est complètement lâché et voilà, on se retrouve la bouche ouverte sur le bord de la fenêtre dans notre super Beetle et on se réveille si reposée!

 

Tiburon est un village rempli de charme. Nous l'adorons. Aujourd'hui, jour de fin de semaine, plus de visiteurs, mais toujours l'ambiance détendue que nous espérons. Des crèmes glacées organiques à la main, retourner voir l'horizon de la mer, et découvrir de petites rues plus ''banlieusardes'', avec comme décor, la baie de San Francisco, le Golden Gate, les chiens innombrabres. Tout le monde a un chien ici, les gens s'arrêtent, s'en parlent, les boutiques laissent des bols d'eau à l'entrée et des croquettes pour eux! Les propriétaires des boutiques ont souvent eux aussi leur chien à l'intérieur, vraiment, ils sont adulés ici et c'est un bonheur de les voir si bien éduqués, heureux, entretenus. Une vie de chien à Tiburon ou dans les environs, c'est la classe!!

 

 

En route vers les petites boutiques bord de l'eau, les routes détendues et les maisons sur pilotis. Superbes vues! 

 

 

 

Que les artistes savent apprécier et bien rendre également : 

 

 

Ce soir, nous terminerons notre magnifique voyage en passant une nuitée au Tiburon Lodge, décoré aux goûts de la mer, avec de très grandes chambres et petit patio privé, un hôtel idéal pour visiter l'endroit.

 

 

 

Notre dernière folie gastronomique s'effectuera en retournant à mon restaurant coup de coeur, Le Luna Blue! Youpiiiiii! Merveilleuse ville, merveilleuse campagne, tout ici est absolument ravissant et nous avons hâte de partager nos aventures avec vous. On se revoit très bientôt!!

 

 

 



Publié à 01:57, le dimanche 16 mars 2014, Sausalito
Mots clefs :
Lien

Santa Rosa, les redwoods et les vignobles de Sonoma

La vallée de Napa est connue, reconnue, touristique, bien organisée. Chaque vigneron possède sa propre salle de dégustation, des architectures grecques, italiennes, californiennes, scandinaves, vous les verrez toutes. Chacun se démarque à sa manière. Par contre, aller visiter la vallée de Sonoma a été une expérience complètement différente. Dès notre départ depuis la ville de Sonoma, le chemin est plus étroit, moins affiché, il faut chercher sur les cartes davantage. Partout, des chênes californiens, que j'adooooore. Ils ajoutent une nostalgie dans un endroit si ensoleillé. Ils ont des mains de sorcière arthritique, avec des feuilles d'elfe. Ils me plaisent, ils sont des hommes tatoués, qui écrivent des poèmes...

 

 

La vallée de Sonoma, c'est la belle d'ivory sans retouches. La beauté naturelle avec aux cheveux légèrement en batailles. Celle qui se réveille d'un doux sommeil, qu'il faut apprendre à découvrir. Aujourd'hui, elle nous a introduit à ses reliefs, ses couleurs aussi, si printanières, jeunes et tendres, émouvantes: 

 

 

Partout, les pavots orangés et les fleurs délicates arborent le jaune, un régal pour les yeux: 

 

 

 

Notre destination après cette route panoramique était le Armstrong Redwood Park Reserve. Une forêt de cèdres rouges préservée depuis les années 1900 par la famille Armstrong. Tous les cèdres rouges ont été décimés pour la fabrication de meubles et autres. Et cette famille a su être à l'avant-garde et protéger le peu de terre encore intouchées de ces forêts pacifiques absolument superbes. Il n'en reste que 5% et ce fut un honneur de les découvrir aujourd'hui. 

 

 

Site d'une extrême beauté, la lumière fascinante entre les arbres, la fraîcheur à leurs pieds malgré les 28 degrés aujourd'hui, vous entrez en leur sous-bois et vous avez la pêche, vos joues reprennent leur rosée et lever la tête ne permet pas même d'observer la fin de ces arbres allant jusqu'à 400 pieds de hauteur et pus de 1300 ans! Respect....

 

 

ll faut se méifer des oisillons verts hostiles et hyperactifs, mais en les connaissant bien, ils sont tout à fait dociles et agréables à côtoyer.

 

 

Passage obligé entre ces troncs géants, on se sent coccinnelle en un temps trois mouvements: 

 

 

De retour à la '' maison'', arriver juste à temps pour la dégustation de vins... ce soir très intéressante et variée. Recevoir un service exceptionnel des concierges ici, Service Plus 5 étoiles! Et ensuite utiliser notre balcon privilégié, un fromage Valo à la main, des amandes de Californie dans l'autre (provenant de Nicasio maintenant que vous voilà californiens érudits!) et un vin offert par l'hôtel dans l'autre, douce ivresse...

 



Publié à 02:39, le samedi 15 mars 2014, Sonoma
Mots clefs :
Lien

Mousse de truffe et papilles retournées!

Santé! - Santé! - Santé! 

Le restaurant principal de notre hôtel est un restaurant émérite, figurant au guide Michelien avec à sa proue il paraîtrait l'un des ou sinon le meilleur chef de la vallée de San Francisco. Rien de moins. Bon... nous avions été déçus à San Francisco alors les attentes n'étaient pas trop élevées mais erreur. Il y a tant de différences d'un hôtel à l'autre. Cette fois-ci, ce fût un ravissement total. 

 

Vous débuterez votre dégustation de vins et fromage entre 16h30 et 17h30 (offert par l'hôtel), ensuite, aller vous mettre zolis et bien acoutrés pour votre réservation de 20h. Entrez par la porte de gauche ici au ''lobby'': 

 

 

Et vous découvrirez Santé! On ne peut oublier un tel restaurant. Avec son soupçon de raffinement discret, on réalise rapidement qu'aucun détail n'est laissé à la légère. 

 

 

Lorsque votre serveur/se arrive avec deux coupes de champagne gratuites, connaît déjà vos noms et prénoms et vous souhaite la bienvenue à titre d'employée Fairmont, vous savez que vous serez entre bonnes mains. Anne était notre fée de la soirée et nous étions complètement enveloppés par le professionalisme de l'équipe entourant Chef Andre Cain.

 

"Santé! a gagné une réputation nationale grâce à sa nourriture remarquable. Avec sa prestigieuse étoile Michelin et son prix Quatre Diamants de la AAA, Santé est le seul restaurant de la vallée de Sonoma à avoir reçu ces éloges. Le Condé Nast Traveler a dit du restaurant qu'il valait le déplacement à lui tout seul, et le Gourmet Magazine a qualifié ses plats de « ce qui se fait de mieux en matière de nouveau style dans la région vinicole ». Seuls les produits, viandes, volailles et fruits de mer locaux les plus frais sont utilisés pour créer des plats simples et élégants qui laissent les saveurs naturelles de la nourriture s'exprimer." 

 

Que dire, sinon que nous sommes entièrement d'accord. Que bien que nous ayons choisi un total de trois plats, nous avons terminé avec un sept services tellement les attentions étaient nombreuses, une soupe aux truffes avec un croquant aux noisettes comme entrée, ensuite deuxième entrée, un oeuf avec une crème de brocoli et un fondant de caviars?? My GODD!!!! Nous étions gênés de les manger, j'ai même osé demander si ce n'était pas une erreur. Depuis quant autant d'à côtés, pour un prix si raisonnable. Vraiment, si vous passez par ici, venez vous délecter les papilles. Cela devient une religion. 

 

Je me sens comme dans le roman d'Elizabeth Gilbert, ''Mange, Prie, Aime"... Je mange, je mange... je vais exploser de bonheur. Et j'en suis très fière de mon ventre rebondi pendant les vacances. Un summum gastronomique. 

 

 

 



Publié à 01:04, le samedi 15 mars 2014, Sonoma
Mots clefs :
Lien

Napa, na'pa de problèmes!

!!! wahhhh - vous voulez oublier votre vie, oublier votre nom, oublier de respirer, d'avaler votre salive? Garrochez-vous dans les vallées enivrantes de Napa. C'est à couper le souffle! Au départ, c'est sympathique, joli... mais plus on s'enfonce dans la vallée, plus les châteaux sont grands, les vignes éclatantes de couleurs, de santé et d'amour... partout vous arrêter pour déguster les grands noms de la Californie. Un petit Mumm? Un Beringer? Un Robert Mondavi? Un Sterling? Ils sont TOUS ici. Ahurissante vallée...

 

 

Oui, ce sont nos photos... Ici le vignoble Huebner:

 

 

En bonus, nous avons découvert l'écurie PARFAITE ici, tout est impeccable, les chevaux sont heureux, ont des parcs, sont relaaaaaaaxes au possible, tous la babine du bas qui pendouille. Une écurie ventilée avec une douce brise, un manège intérieur hallucinant, une coach qui passe hebdomadairement donner des cours. Des intéressés? Elle est de niveau olympique en dressage. Wow!! Je n'ai pas osé faire mon petit kid Kodak sur le site tout de même, mais vraiment, une vue sur les vallées, juchés entre montagnes, vignes et nuages, somewhere over the rainbow, se trouve Tulucay Farms... un joyau bien caché.

 

 

Napa, tu es une oeuvre d'art...

 



Publié à 03:06, le vendredi 14 mars 2014, Napa
Mots clefs :
Lien

Petaluma, Sonoma et soleil cuisant

Quel contraste encore une fois vers cette nouvelle direction, tout au nord, nous avons quitté San Fran (on est rendus des habitués alors on se le permet! :D) - pour aller vers la verdure, les fleurs de soya et le soleil qui réchauffe les terres, par ici le "Wine Country", pays du vin, nous sommes prêts à te rencontrer : 

 

 

C'est la bouche ouverte encore une fois que nous avons parcouru ces divins kilomètres, avides de nouveaux regards et de toujours du bon. Petaluma est à 35 minutes au nord de San Francisco, dommage, il faut utiliser le Golden Gate pour s'y rendre... hihihi... et on arrive vers des terres plus planes, fertiles, avec des tonnes d'eucaliptus et de grands chênes californiens, superbes!

 

 

 

Tourner à droite quelquepart et vous arriverez sur des terres équestres, des packages magnifiques, des écuries aérées et des propriétaires fiers de leur demeure. Nous avons visité encore aujourd'hui quelques écuries, la plupart superbes, certaines moins, mais toujours un accueil chaleureux. Qu'il fait bon partager le quotidien des oenologues :)) - après une journée de visite, nous sommes arrivés pas de petits chemins dans la ville de Sonoma, et avons aperçu au loin les pignons de l'hôtel historique que représente le Fairmont Mission & Spa. Une superbe architecture datant des années 1857 et quelques poussières. A l'origine construit pour les frères San Franciscains, l'hôtel offre maintenant à sa clientèle un refuge doux, au calme, près de toutes les ballades imaginables. 

 

 

Notre chambre superbe offre une vue sur la cour intérieure de l'hôtel avec ses fontaines, ses foyers la nuit tombée et son arbre central illuminé. Nous avons même notre petit balcon privé, le grand luxe, dans notre tourelle de ''faux clients'' - quel bonheur de travailler pour les Fairmont, nous avons été accueillis en grande gentillesse. Évidemment, les filles ici rêvent du Château Montebello, alors que nous rêvons des vignobles de Californie. Une bouteille de vin gratuite Trinity Oaks à la chambre, des dégustations gratuites tous les jours au lobby, des robes de chambre douillettes... étourdissant bien-être soudain,

 

 

Une petite lecture sous les frangipaniers, cerisiers en fleurs, rosiers odorants? Juste ici...

 

 

Je me suis aventurée même dans les couloirs du spa, sur permission spéciale. Immense avec de nombreuses pièces et même un ''rituel du bain'', de nombreuses piscines sont offertes, avec sels minéraux, flotaison... la totale quoi!

 

 

Oui oui... nous faisons bien trempette à volonté dans cette incroyable piscine!!!

 

 

Nous terminerons la soirée dans un restaurant portugais, caché dans une cours intérieur du ''square'' de cette fort jolie ville qu'est Sonoma. Demain, nous irons nous perdre dans les vignobles de la vallée de Napa. De beaux rêves!!



Publié à 02:52, le vendredi 14 mars 2014, Sonoma
Mots clefs :
Lien

Souper, tramway, vignobles...

Hier, un souper si sympathique chez "'Mission Cheese'' dans la très belle ville de San Fran comme le disent les habitués. Choisissez vos terrines, vos fromages locaux, votre salade bio, arrosez le tout d'un Cabernet délicieux et votre soirée est réussie : 

 

 

 

Personne n'est stressé ici, juste des sourires, un beau respect mutuel et le bonheur de découvrir cette ville aux nombreux visages. Je ne réussirais pas à vous renommer tous les quartiers visités, mais entre autres : le Financial District, So-Ma, Marine Village, l'Embarcardero et le Fisherman's Warf. Pour vous rendre au port, prendre une ligne de tramway avec ses wagons reconnus comme patrimoine historique. Ils sont superbes! Fait intéressant, au bout de la ligne, plutôt que de faire une loupe, le wagon arrive sur une plate-forme circulaire, et manuellement, les opérateurs poussent le wagon pour faire un 360 degrés et repartent ensuite dans le sens contraire. Cela fait du bien revoir les anciennes méthodes préservées également, plutôt que la technologie à la fine pointe. Un beau contraste... 

 

 

Voici la ligne utilisée, celle qui nous menait jusqu'au Fisherman's Wharf.

 

Vous savez que vous êtes arrivés au port lorsque des odeurs de poisson cuit et de crustacés vous impreignent les narines. Agréable ou non, c'est discutable...lol 

 

 

 

Sûrement quelques bons restos ici, mais l'odeur nous a dissuadé et coupé l'appétit! Nous avons préféré attendre à notre ballade vers le nord et les vignobles pour nous restaurer. Quelques jolis vues ici, entre autres sur Alcatraz et aussi la chocolaterie Girhardelli! 

 

Adieu Fairmont San Francisco, bonjour Fairmont Sonoma Mission & Spa!! 

 

 



Publié à 02:33, le jeudi 13 mars 2014, Sonoma
Mots clefs :
Lien

Nicasio, Point Reyes et la fameuse A1!!

Weeeh, eh bien, lorsque l'on pense que la plus belle journée était hier, on se fait toujours rattraper par de nouvelles découvertes. Notre journée débutait par un petit déjeuner hors contrôle, tout à fait divin, où nous nous permettons un tête à tête à la chambre, à dévorer des fruits, du sucre, du chocolat chaud et une vue sur San Francisco-by-the-sea. On s'habitue vite à ce petit rituel!!

 

 

Quittons vers MON pont favori à présent, mon coup de coeur tout comme un million de gens, le Golden Gate est fabuleux!

 

 

Suivait la visite d'une seconde écurie dans la superbe région de Nicasio. Plus au nord encore que Sausalito, environ une trentaine de minutes, et se trouvait le début des routes en ruban et serpentins dont j'ai encore le tournis! Nous traversions des forêts d'eucaliptus et de cèdres rouges... les fragrances étaient délicieuses et nous roulions vitres baissées, le nez dans le vent :

 

 

Voici Meadowbrook Farms, une paisible écurie de dressage et horsemanship (contact humain-cheval développé par la sagesse de nos cowboys): 

 

 

Les fleurs partout, les jonquilles, les vues époustouflantes, et le très joli rond d'entrainement, fleuri à souhaits: 

 

 

 

Ici, chaque cheval a son petit parc et aucune bête n'est laissée seule dans l'écurie le jour. Des leçons de dressage et de monte western un peu partout, un accès aux sentiers via une petite rivière, un endroit magnifique finalement. S'il faut mettre un bémol, le chemin d'accès est un vrai spaghetti. Mais juste pour découvrir cette région, la ballade en valait définitivement le coup!

 

 

Puis.... comme nous étions tout près de la mer, nous avons dirigé notre chère Beattle vers l'horizon et l'air salin; en route vers le parc National de Point Reyes. Nous nous sommes restaurés dans un chouette café encore une fois organique et tout, et avons dégusté à la pâtisserie du village le meilleur biscuit au chocolat du monde entier!!  

 

 

Une fois le chemin entamé vers l'océan - si vous trouvez un dentier sur l'asphalte, c'est le nôtre!!! Fabuleux parc national, émerveillement garanti, en bonis, nous étions pratiquement seuls sur la route, à savourer les vues romanesques et la verdure phosphorescente du printemps californien. Nous voici dans le comté de Marin: 

 

 

Au centre, les points noirs sont des vaches angus, et nous poursuivrons de nombreux kilomètres notre route vers la mer. Partout, des affiches historiques parlant du Ranch H, Ranch I et Ranch J, tous de même famille et fondés depuis 1857. J'imagine que leurs terres ne sont pas à vendre... et avec raison. Ce que vous voyez ici est aussi une production de viande biologique, les vaches courent et s'amusent, aucun parc à haute densité ici, tout est impeccable et certaines laiteries encore artisanales ont gagné des prix pour la qualité de leur produit également.

 

 

Rouler, jusqu'au bout du monde, jusqu'au bout du vert pour rencontrer les teintes de bleu. Ivresse.

 

 

Et revenir vers la grande ville en utilisant la A1, vous voulez des courbes, en voici et une et l'autre, sans garde-fous (bien que des fous, il y en ait partou). J'avais mal au coeur tellement l'inertie de la voiture nous emportait, même à 20km/h ou 15.... au grand désespoir de mon amoureux. N'empêche que les vues en vallant le coup, les cyclistes aussi aux mollets exorbités, nous clanchaient presque avec un sourcil levé tellement ils nous trouvaient lents. C'est qu'ils n'ont pas froid aux yeux!

 

 

Dreaming of California...I wish they all could be California Girls... https://www.youtube.com/watch?v=cmbhfI8f_Ek

 

 

 

 

 



Publié à 06:51, le mercredi 12 mars 2014, San Francisco
Mots clefs :
Lien

Sausalito, Tiburon et les vallées de Briones

Le lit de notre hôtel est si confortable! Et malgré les cloches des tramways au petit matin, il y règne un calme suprenant en pleine ville. Si bien que mon homme dort en moyenne 12 hres par jour!!! C'est ÉNORME. Depuis toutes nos années ensemble, je ne me rappelle pas qu'il ait dormi si longtemps. Et il ronfle!!!.... c'est un bonheur de le voir se reposer autant. Petit déjeuner de champion à la chambre, en observant les grattes-ciel de ville était surréel.

 

Aujourd'hui était dédié à la découverte de la péninsule juste au nord de San Francisco, qui s'appelle Sausalito et une autre juste à côté nommée Tiburon. Deux fort jolis bourgs, bourgeois, recherché. Sausalito est pentue avec des maisons aux vues extraordinaires! Robin Williams y a élu domicile et on comprend pourquoi. Après quelques routes zigzaguantes, nous arrivons en bord de mer et pouvons apprécier l'horizon. Les cerisiers et pommiers sont en fleurs, et il y plane une belle fragrance printanière d'il y a longtemps.

 

 

 

En poursuivant notre route vers la baie du nord, on arrive ensuite à un autre village, plus décontracté et espacé, nommé Tiburon (aileron de requin en amérindien :)). L'aileron de requin est fort agréable également, beaucoup plus petit, plusieurs joggeurs s'essouflent le long de la grave et de petits maisons bâteaux offrent des vues magnifiques à leurs occupants. D'ici, on apprécie l'architecture grandiose du Golden Gate Bridge.

 

 

Les voiliers y sont très nombreux, et les skippers s'arrêtent pour discuter de leur aventure de la journée. Les gens sont en forme, toujours des vélos et autres. S'y trouve de jolies boutiques également, entre autres la "Julia Roberts Design". Oh well... nous nous sommes contentés d'un arrêt sur un band pour apprécier le pont en amoureux, le vent dans les cheveux et le soleil bien présent. L'intérieur de la baie nous réserve plus de chaleur aussi, de sorte que je m'ennuyais de mon chapeau-soleil bien aimé. Il faut me pardonner, mais à -18 au Québec, j'ai oublié cette protection solaire!

 

 

Alors Tiburon recelle de superbes terrasses et nous nous sommes arrêtés au Luna Blu, un restaurant sicilien. Quelle bonne idée! J'y ai mangé des pâtes fraîches au crabe que je n'oublierai jamais! Sébastien a pris du poisson et nous étions émerveillés par l'endroit. Vraiment joli! 

 

 

Le ventre repu, nous nous sommes ensuite dirigé vers le côté est de San Francisco, dans les vallées. Et à moins de 20 minutes, voici où nous étions: 

 

 

J'étais bouche-bée, il faut dire que je me suis endormie question de digérer ces merveilleuses pâtes, et me suis réveille la bouche-ouverte sur cette verdure assommante! Weeww... de superbes paysages, où les maisons se font très rares, avec des routes en ruban. Féérique.

 

 

Nous arrivions quelques minutes plus tard sur un premier ranch, pour lequel j'avais beaucoup d'espoir. Mais arrivés sur place, une déception, le paysage était superbe mais le site mal entretenu, avec des items trainant partout, pas vraiment le type d'endroit que nous espérions pour éventuellement loger mes cocos les chevaux. Alors nous sommes repartis bredouilles pour visiter un deuxième site, le North Peak Equestrian Center, plus à l'est encore, dans le bourg de Walnut Creek. Une ville entre les vallées. 

 

 

L'endroit est saissant, entre les vallées, avec des vues incroyables. Le site est très bien entretenu, impeccable. Plusieurs boxes ont des sorties reliées pour permettre aux chevaux de prendre l'air. 3 manèges d'entrainement avec des sols parfaits, drainés, compactés et même de la fibre pour protéger leurs pattes des chocs constant. La grande classe. Seul bémol, et à mon avis important: ils n'ont que de très petits parcs pour les mises en liberté. Au moins 100 chevaux, et 4 mini parcs. Alors un tas d'entre eux n'ont pas le loisir de se délier les pattes et d'être simplement des chevaux. Jouer avec leurs comparses, avec leur ballon ou s'élanger dans de grands galops. Ce qui m'attriste. Je pense aux miens qui jouent, se cabrent, ruent. Sunshine qui court après son ballon et arrive au galop le moment de rentrer se reposer. Ce serait comme avoir vos enfants dans la maison tout le temps. Une toute petite salle de jeux, mais pas de sortie. Dommage, car l'endroit est parfait autrement. Avec un accès direct aux sentiers, plus de 100 miles, jusqu'aux sommets du Mont Diable, vraiment de toute beauté.

 

 

 

Demain, nous découvrirons la suite plus au nord de Sausalito, juste avant la région des vignobles. Pour y visiter d'autres centres équestres. 

 

 



Publié à 14:27, le mardi 11 mars 2014, San Francisco
Mots clefs :
Lien